Patricia RINCENT, praticienne

Je pratique l’OB régulièrement à Troyes (10) et dans les environs, dans un cabinet au rdc de ma maison d’habitation, dans un centre de bien-être appelé NATURA3, et j’effectue quelques séances à domicile. La fréquence des séances dépend du nombre de personnes ayant besoin d’une séance d’OB. J’ai d’autres techniques à mon actif.
Ma première rencontre avec l’Ortho-Bionomy® s’est faite en 2014, alors que j’assistais à la formation d’Harmonisation Globale de Thérèse Quillé (docteur, homéopathe, ortho-bionomiste dans les Vosges), à La « Maison Rose » 10 Voué. Après le cours elle nous a parlé de l’Ortho-Bionomy® et nous a présenté son livre sur le sujet. Puis ma formation en Ortho-Bionomy® a commencé en octobre 2015.
Ce qui m’a marqué dans cette approche c’est la philosophie de l’OB, neutralité et lâcher-prise, qui me faisait penser aux paroles de mon enseignant en Qi Gong (maître Kunlin Zang, enseignant en arts martiaux internes et externes et en acupuncture, massage chinois) qui nous disait toujours de pratiquer « avec l’attention mais sans la tension ».
Un autre élément de cette approche m’a plu : le fait d’écouter le corps de la personne et d’agir en fonction des indices recueillis par l’observation du corps, afin d’adapter les cours techniques en fonction des besoins individuels des personnes.
J’ai aimé aussi cette approche « holistique » du corps qui ne prenait pas en compte le corps physique ou le corps émotionnel, mais permettait d’inclure les 2 aspects en une même séance, et d’introduire également une pratique énergétique. Ainsi, il n’y avait pas de choix à réaliser entre l’énergétique et le physique puisque les 2 pôles étaient inclus dans une même technique.
Ce qui m’a donné envie de suivre la formation de praticien c’est d’ajouter à mon cursus une formation qui était plus « physique » et qui me permettait de travailler plus en profondeur avec le corps. Mes autres techniques étaient plus liées à l’énergétique et il me manquait cette dimension essentielle qui permet d’ancrer le travail énergétique.
J’ai également apprécié l’étendue du bien-être que l’on peut apporter grâce à cette technique : soulager les tensions musculaires et émotionnelles, travailler en énergétique sur les organes et les cicatrices, aborder le travail dans l’aura, les séminaires optionnels à thèmes pour compléter la formation « de base ».
Un témoignage à partager : un jour où j’effectuais des séances d’Ortho-Bionomy® dans la pièce de soins d’une amie qui tient un magasin de minéraux, encens, bougies, à l’heure de ma pause, une dame est arrivée, le visage marqué par la fatigue et un certain mal-être. Elle donnait l’impression d’avoir besoin de « déposer ses valises ». Elle finit par dire qu’elle avait une terrible migraine et qu’elle devait malheureusement pour elle reprendre le travail une heure après. La sentant sans ressources, désemparée, je lui ai proposé de lui faire un peu d’Ortho-Bionomy®. Je lui explique en quoi consiste cette technique puis, pressée par le temps, je vais au cœur du problème en effectuant un travail avec les cervicales, puis en faisant un travail sur sa tête (un crânien). En tout, la séance n’a pas duré plus de 30 minutes, avec les explications et après lui avoir demandé les différences qu’elles sentaient entre l’avant et l’après séance. Elle n’en revenait pas : sa migraine n’était plus qu’un souvenir, elle n’avait plus de troubles de la vue, elle était détendue.
Dans ma vie personnelle l’Ortho-Bionomy® m’apporte une ouverture d’esprit, un non-jugement, plus d’ancrage, apprendre à lâcher-prise sur mes attentes vis-à-vis des personnes en séance et les attentes de la personne pour se fixer sur « ce qui se montre » dans le moment présent, le jour de la séance.
Projet en Ortho-Bionomy® : être présente en tant qu’ortho-bionomiste dans davantage de centres de bien-être et faire partie d’équipes de soins palliatifs.
Patricia Rincent